Sélectionner une page

3 questions à Alexis Bernazeau sur les objets connectés dans l’industrie

par | Mar 25, 2021 | Industrie 4.0, Innovation, IoT, Objets connectés, Témoignage | 0 commentaires

Alexis Bernazeau est ingénieur spécialisé dans la conception de nouveaux produits et de services innovants.

Après des expériences dans le conseil et la robotique humanoïde, Alexis gère aujourd’hui Kanope, un studio de développement, architecte des démarches IoT industrielles.

Kanope accompagne les projets de PME ou grands comptes de la phase d’exploration jusqu’à l’industrialisation. Ses experts développent des solutions d’électronique embarquée de pointe, et des applications métiers dédiées pour les exploiter.

 

 

Comment décririez-vous l’adoption des objets connectés dans l’industrie aujourd’hui, en Europe ?

 

Le développement de l’IoT est incontestable mais il n’est pas aussi rapide en Europe qu’annoncé dans les projections.

On assiste à de nombreuses expérimentations, ou PoC (pour Proof of Concept ou preuve de concept) avec des niveaux de complexité et de maturité très différents.
Les industriels ont compris les enjeux, ils voient bien les bénéfices que l’IoT peut leur apporter, mais l’ambition réelle n’est pas toujours au rendez-vous !

De nombreux projets restent à l’état de POC ou mettent beaucoup de temps à être extrapolés.

C’est dommage car l’IoT est un levier puissant pour booster la productivité des entreprises, réaliser des économies, automatiser certains processus, mais aussi pour apporter plus de sécurité dans l’environnement de travail.

 

Illustration issue du site kanope.io

 

Quels sont selon vous les principaux freins rencontrés par les industriels pour exploiter cette technologie ?

 

Les freins sont de natures très diverses.

Organisationnels tout d’abord : l’IoT est au croisement de plusieurs expertises et peut profiter à différents départements de l’entreprise. Si la Direction de l’Innovation porte souvent les projets, ceux-ci nécessitent toujours l’implication de plusieurs partie-prenantes, notamment métiers et DSI, ce qui ne simplifie pas la gestion du projet et la prise de décision.

Les freins sont aussi informatiques : l’intérêt de l’IoT est démultiplié quand les objets, capteurs ou autres, sont connectés au système d’information de l’entreprise.
Cela complexifie néanmoins le projet pour que l’intégration soit opérationnelle et pérenne. Cela peut notamment remettre en question l’architecture historique du SI et/ou en montrer les lacunes.

Deux autres points peuvent également expliquer pourquoi l’IoT industriel ne se développe pas plus rapidement en Europe :
Le marché est fragmenté avec d’un côté une pluralité de petites structures expertes, et d’un autre des ESN (Entreprise de Services du Numérique, autrefois nommées SSII) à même de gérer de gros projets, mais pas encore assez matures.
• on constate aussi encore un manque de profils experts.

 

Capteurs installés dans un silo de grains

 

 

Quelles sont les perspectives pour les 10 années à venir ?

 

L’IoT va continuer à se développer. Il est même fort probable que les freins énoncés plus haut soient assez rapidement levés, et que nous connaissions une véritable accélération dans le développement des projets !

Tout comme le digital en général, l’IoT est une réponse à la pandémie actuelle dans la mesure où il apporte des solutions susceptibles de pallier certains problèmes liés au COVID : captation à distance sans besoins de se déplacer, automatisation de certains processus, etc.

Pour autant, pour que l’appareil industriel français bénéficie pleinement des bénéfices de ces solutions, il faut une véritable prise de conscience dans les entreprises, et la mise en place de dispositifs dédiés (sensibilisation des équipes métier, formations de la DSI, etc.)

 

Retrouvez l’extrait de notre capsule de formation sur l’IoT : séquence Les objets connectés et l’industrie.
Contactez-nous pour l’accès complet à la séquence..

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *